Zone blanche est une série policière située à Villefranche, petite ville isolée au coeur d’une forêt gigantesque, un labyrinthe vert de milliers d’hectares rendant toute télécommunication hasardeuse.
Cet endroit pas tout à fait comme les autres a ses zones non cartographiées, ses crimes, ses disparitions et autres mystères à élucider : des arbres dont la sève tourne au rouge, un loup gardant un bébé abandonné en pleine nature, une femme disparue dans une grotte, un rite initiatique qui tourne mal… Un taux d’homicide 16 fois supérieur à la moyenne nationale… mais à part ça tout va bien.
Pour veiller sur elle, la ville peut compter sur son « shérif », le Major Laurène Weiss, une fille du pays forte en gueule et étrangement connectée à la Nature. Au fur et à mesure de ses enquêtes, elle s’enfonce toujours plus loin parmi les arbres pour percer leurs secrets, et en premier lieu celui de son propre enlèvement 20 ans plus tôt. Autour d’elle, 3 gendarmes hauts en couleur, sa fille de 17 ans, un nouveau procureur exilé là, un maire prêt à tout pour sauver sa ville… et un groupe d’activistes écolos caché dans la forêt. Et bien sur tous les autres membres d’une communauté aux relations complexes et antagonistes, mais aussi chaleureuses et solidaires quand il le faut. Villefranche est un monde qui craque de toutes parts mais qui tient bon pour le moment, ignorant encore qu’au fin fond de la forêt une mystérieuse présence se tient à l’affut.

La série est disponible en DVD.

Katz est une série sur la famille, une famille terriblement humaine, incroyablement excessive, délicieusement dysfonctionnelle et barrée.
Une famille très accueillante très étouffante aussi, dont on aime la chaleur et le réconfort, dont il faut savoir s’évader pour trouver l’oxygène indispensable à son émancipation, à sa survie.
Entrer chez les Katz, c’est ce que Lisette va tenter de faire par «effraction » et demander par des voies assez peu orthodoxes à être adoptée.

Résumés de la saison 4 :

Épisode 1 : Port Garrec s’apprête à accueillir des enfants de Hamelin, ville-jumelle de Basse-Saxe. Mais des rats morts sont découverts dans la rue. La panique s’empare du village qui craint une épidémie de peste et les allemands renoncent à venir à Port Garrec. Le doc commence à avoir des soupçons sur son fils Junior qui voyait d’un mauvais œil son séjour en Allemagne.

Épisode 2 : Pour partir en voyage de noces avec Julie, Doc Martin a trouvé sa remplaçante : c’est une magnifique russe Adriana Soupov qui pour soigner l’épisode dépressif de Bernard Groslay  s’engage avec lui dans un protocole de… « calinothérapie » ! Les voyant tous les deux s’échanger caresses, sourires et baisers, le village est perplexe : comment Groslay a-t-il pu séduire un tel canon ? Et si cette belle russe, plus que médecin, était une « professionnelle » ?...

Épisode 3 : Le voyage de noces étant annulé, Julie a mis à la porte Martin et son fils. Martin le vit mal. Il commence à avoir régulièrement des maux de tête et des visions. Au village, on commence à dire que Martin est devenu « fou d’amour » après sa rupture. Mais d’autres habitants du village sont également victimes d’hallucinations. Que se passe-t-il ?

Épisode 4 : Mme Perez seule candidate aux élections départementales soutient le projet du « Grand Quimper » défendu par un certain Voizot. Les Garrecquois révoltés cherchent un candidat pour se présenter contre elle. Doc Martin semble tout désigné. Mais il refuse. Jusqu’à ce qu’il apprenne par Julie que si le « Grand Quimper » voit le jour, son projet d’école pilote disparaitra. Pour l’amour de sa belle, Doc Martin se lance alors en campagne.

Épisode 5 : Durant une course d’orientation nocturne, Julie dit avoir vu la silhouette d’un loup-garou se découpant sur la pleine lune ! Martin s’étonne de ce témoignage farfelu : Les loups-garous, ça n’existe pas. Mais quand il reçoit à son cabinet un homme au corps et au visage couverts de poil, le Doc ne s’en émeut pas et trouve l’explication dans sa gourmandise.

Épisode 6 : Bob, un vieux copain de la faculté de médecine vient rendre visite à Martin. Il comprend vite la raison de cet exil : Son hématophobie que Doc cache à tous. Bob a une solution au problème : l’hypnose. Réussira t'il à guérir Martin ? L'enjeu est de taille : Julie a décidé de s'exiler au Canada où on lui propose une place de directrice d'une école pilote… et elle a trouvé pour Martin un poste de chirurgien à l'hôpital local !

La saison 1 est disponible en DVD.

@AliceNeversOfficiel


ALICE NEVERS : une magistrat indétrônable…

En 1993, Pascale Breugnot crée sur TF1 la série « Florence Larrieu : Le juge est une femme » qui est diffusée du 11 novembre 1993 au 13 mai 2002 en 17 épisodes, et met en scène la juge d'instruction Florence Larrieu jouée par Florence Pernel. Plus qu’une véritable série, il s’agit surtout d’une suite d’unitaires de 90 min dans lesquels le spectateur suit notre héroïne dans des enquêtes judiciaires bien distinctes et concernant à chaque fois un fait de société. Elle sera successivement secondée par Fréderic Diefenthal, Aurélien Wick et Patrick Catalifo.

A partir du 2 septembre 2002,  Marine Delterme  remplace Florence Pernel et la série est alors renommée « Alice Nevers : Le juge est une femme ». Au cours des saisons suivantes, la série poursuit son évolution en ajoutant aux enquêtes, des intrigues plus personnelles. La nouvelle juge est désormais secondée par Richaud Valls puis par Arnaud Binard et Alexandre Brasseur.
La saison 5 diffusée en 2007 marque un nouveau tournant avec le passage au format de 52min par épisode, et l’arrivée d’un nouveau personnage emblématique : le Commandant Marquand, interprété par Jean-Michel Tinivelli. Désormais, la série est feuilletonante et l’intrigue personnelle et amoureuse entre Alice et Marquand prend de plus en plus d’importance, même si les enquêtes concernent toujours un fait de société. Depuis, la série rebaptisée simplement « Alice Nevers » ne fait que monter en puissance et comporte désormais 10 épisodes par saison.

Aujourd’hui, Alice Nevers c’est :

Et l’aventure continue….

La série est disponible en dvd.

Résumé de l’épisode 1, saison 14, "84 – LES LIENS DU SANG" :
Benjamin Desplat est retrouvé mort sur le bord d’une route de campagne. Comment expliquer que ce jeune célibataire de 21 ans ait aménagé dans sa chambre de bonne parisienne de quoi accueillir un nourrisson ? Sur place, une seule piste : les restes d’un courrier brûlé, provenant de l’association « Egalité-Papas »… Marquand veut aider Alice à adopter Ada, mais a-t-il bien compris tout ce que cela implique ?…

 

Bande annonce

magnifier